A l’occasion du Salon des maires, le Commissariat général à l’égalité des territoires, service du Premier ministre, et le ministère des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes organisent une conférence publique sur le thème la désertification médicale n’est pas une fatalité !, le mardi 17 novembre. Elle sera animée par Marie-Caroline Bonnet-Galzy, commissaire générale à l’égalité des territoires et par Jean Debeaupuis, directeur général de l’offre de soins.

L’accès à l’offre de soins est un sujet de préoccupation majeur pour les élus et leurs administrés. De nombreuses initiatives des pouvoirs publics viennent démontrer que la désertification médicale n’est pas un processus inéluctable et que des solutions existent pour maintenir un égal accès à la santé, en milieu rural comme plus urbanisé. Le Gouvernement en a d’ailleurs fait l’une des grandes priorités de son action.

La conférence s’axera autour de deux mesures phares du Pacte territoire santé, lancé: la promotion de l’exercice coordonné et la politique d’incitation à l’installation des jeunes professionnels. Objectif : montrer l’intérêt de la coordination des initiatives entre tous les acteurs (Agences régionales de santé et décideurs locaux notamment) et donner aux élus quelques clés sur les leviers mis à leur disposition.

Cette conférence sera l’occasion de valoriser des actions menées dans différentes régions et d’écouter les témoignages de professionnels exerçant dans des territoires fragilisés.