Votre responsabilité en tant que propriétaire d’un véhicule c’est au moins de l’assurer pour les dommages envers les tiers (La RC).
En revanche vous pouvez décider d’assurer ou non des dommages subis tels que l’incendie, le vol ou bien le Bris de glaces.

La Responsabilité Civile

C’est la garantie obligatoire communément appelée “Tiers” (Ou RC). Il s’agit d’une garantie qui permet l’indemnisation des dommages causés aux tiers par le gardien, le conducteur du véhicule ou un passager.

Le non-respect de cette obligation d’assurance est constitutif d’un délit. Une amende, mais aussi une suspension de permis et une mise en fourrière du véhicule peuvent être appliquées.

Les garanties facultatives

En supplément de la garantie obligatoire (Responsabilité Civile) les assurés peuvent souscrire des garanties facultatives :

Dommages tous accidents

La plus connues des garanties facultative la garantie “Dommages Tous accidents” communément appelée “Tous risques”. Elle couvre tous les dommages matériels subis par le véhicule, quel que soit le type d’accident ou la faute commise par son conducteur.

Incendie-Vol

Le véhicule est assuré en cas de vol et incendie selon les conditions d’application définies aux conditions générales et particulières.
En outre, l’assureur peut exiger des mesures de prévention (alarme, coupe-circuit…).

Le vandalisme peut être couvert en annexe à la garantie vol, dans des limites variables selon les contrats.

Bris de glace

Cette garantie couvre les dommages subis par le pare-brise et s’étend généralement selon les assureurs aux glaces latérales, aux vitres de toit ouvrant, à la lunette arrière, aux blocs optiques de phares et aux rétroviseurs.

Complément des garanties facultatives

Certaines garanties sont obligatoirement attachées aux garanties dommages facultatives: si le contrat comporte une garantie dommages au véhicule (tous accidents, dommages collision, vol, incendie…), le véhicule est automatiquement couvert en cas de naturelle, catastrophe technologique, tempête et attentat.
Catastrophes naturelles

Le véhicule est assuré pour les dégâts causés par une catastrophe naturelle (inondation, avalanche, tremblement de terre…). Cette garantie joue après parution au Journal officiel de l’arrêté interministériel constatant l’état de catastrophe naturelle. Une franchise de 380 euros est applicable.
Catastrophes technologiques

Cette garantie couvre les dommages résultant des catastrophes technologiques ayant fait l’objet d’un arrêté au Journal officiel. Les dommages sont alors réglés sans franchise.
La tempête

Les dégâts causés par la tempête (effets du vent généralement supérieur à 100 Km/h selon la station météo la plus proche) sont indemnisés.
Attentats

La garantie attentat couvre les dommages résultant d’actes de terrorisme et d’attentats commis sur le territoire national.

Les petits « plus »

Voici quelques points à vérifier car ils ne sont pas systématiques selon les contrats:

Emeutes et mouvements populaires

A la différence de la garantie attentats, elle n’est pas obligatoirement acquise. Toutefois de nombreux contrats offrent la possibilité de garantir les véhicules pour les dégâts consécutifs à une émeute ou un mouvement populaire. (Dossier Actualité: Violences urbaines)
Les forces de la nature

Cette garantie forces de la nature intervient en cas d’événements naturels non officiellement déclarés catastrophes naturelles. Car il arrive qu’aucun décret de “Catastrophe naturel” ne soit pris, et là, les ennuis commencent…

Catastrophes naturelles

Les options

Garantie du conducteur

Le saviez-vous? En cas d’accident responsable le conducteur n’est pas indemnisé pour ses dommages corporels !!! Nous commençons par cette option qui, selon nous, ne devrait pas en être une: cela devrait être une garantie obligatoire au même titre que la responsabilité civile.

Lorsque le conducteur fautif est blessé lors d’un accident de la circulation ou dans lequel aucun responsable n’est désigné, la garantie du conducteur lui permet d’être indemnisé.

Accessoires et effets personnels

Il est possible d’assurer certains accessoires hors série qui ne figurent pas dans le catalogue du constructeur ne sont pas toujours pris en charge (téléphone, GPS, coffre de toit…).

Certains contrats indemnisent les voitures neuves à leur prix d’achat pendant six mois ou plus ou couvrent les voitures à leur prix d’achat pendant une ou deux années après leur acquisition, quelle que soit leur ancienneté. Cette garantie qui prévoit un minimum d’indemnisation pendant une certaine durée, permet d’augmenter les situations dans lesquelles on peut faire réparer le véhicule.

Permet d’assurer la poursuite d’un voyage ou le rapatriement du conducteur et des passagers en cas de sinistre garanti. Le prêt d’un véhicule de remplacement est également possible sous conditions.