En France il y a deux principaux modèles de retraite:

Le régime de retraite obligatoire par répartition basé sur la solidarité entre les générations. C’est à dire sur la solidarité entre les actifs et les retraités. Les cotisations, versées par les actifs au titre de l’assurance vieillesse, sont immédiatement utilisées pour payer les pensions des retraités.
Le régime de retraite complémentaire (facultatif) par capitalisation basé sur la démarche volontaire d’un individu qui décide d’épargner en vue de sa propre retraite soit à titre personnel, soit dans le cadre d’un contrat groupe par le biais de son entreprise. Ses cotisations sont investies dans des placements financiers ou immobiliers, dont le rendement valoriseront le capital qu’il aura versé.
C’est de ce second modèle dont nous allons parler dans ce dossier Buzz Assurance car, en raison de la baisse prévisible du montant des prestations servies par le régime de répartition, l’épargne retraite complémentaire est l’un des sujets de préoccupation majeurs des Français.

Il existe de nombreuses solutions d’épargne retraite complémentaires que nous détaillons séparément : Perp, Perco, PERE, Article 83, Loi Madelin, placements assurance-vie…