La technologie touche aujourd’hui tous les domaines. Le 3D touche actuellement le domaine du patrimoine et de l’immobilier. Cette technique moderne permet non seulement de mesurer un bâtiment même sans contacts direct, mais permet également de dresser une représentation précise et détaillée pour une expertise bâtiment, ou une contre-expertise.

Le scan 3D au service de la construction

La technique 3D permet au constructeur de réaliser une excellente planification d’un projet de construction en mettant en évidence les moindres détails qui pourraient affaiblir ou diminuer la qualité de la construction même d’un bâtiment.

Architectes, ingénieurs, ou encore constructeurs utilisent le scan 3D d’un bâtiment pour éviter toute erreur pouvant être non seulement coûteuse mais aussi dangereuse pour la vie humaine. Rénovations, réaffectations, planifications, etc., le 3D permet un contrôle des ouvrages de construction avant et après la livraison, une meilleure gestion  des biens immobiliers et une bonne maintenance des immeubles et des infrastructures, une facilité d’expertise et un outil de contre-expertise pratique. Il s’agit d’un outil proposé par de nombreux experts dans le domaine immobilier, de par ses nombreux avantages, cliquez ici pour en savoir plus.

Dans un projet de construction, la numérisation 3D offre aux architectes une excellente base, à jour pour une bonne précision des mesures et des volumes, mais aussi une rapidité dans les besoins de comparaison des différents dessins de conception.

Dans le cas d’une modification d’un bâtiment, les documentations peuvent être  facilement consultées grâce à la numérisation 3D. Les détails quasi complets obtenus par cette technique en fait un outil actuellement indispensable dans la construction, qu’il s’agisse de parties difficilement accessibles comme le plafond, de surfaces fragiles pouvant être dangereuses à atteindre, et ce à petite ou grande distance. Sa réalisation peut nécessiter de faire appel à d’autres technologies comme le drone par exemple pour les parties en hauteur afin d’obtenir une expertise complète de l’état d’un bâtiment.

Élément important en cas de litige

Il n’est pas rare de tomber sur des cas de litiges qui remettent en cause le plan d’un bâtiment ou encore de sa maquette à cause d’erreurs de dimensions. Plus l’édifice est important, plus les quelques millimètres de différences peuvent avoir des impacts importants. Grâce à la technologie du scan 3D, les dimensions sont précises tant à l’intérieur qu’à l’extérieur d’un bâtiment, ce qui constitue une véritable archive numérique accessible en cas de besoin.

Véritable sécurité juridique en cas de litige  lors de la construction d’un bâtiment, les plans 3D permettent de relever les erreurs qui peuvent être la source de certains litiges, mais aussi de vérifier si la construction correspond effectivement à la maquette. Des plans peu précis peuvent en effet avoir d’importantes répercussions non seulement sur la construction elle-même, mais aussi sur les dépenses engagées pour le projet de construction.

Da la phase de travaux à la livraison, le scan 3D peut être la solution à des litiges nés d’un contrat d’entreprise ou d’un contrat de travaux. Il participe à l’évaluation des dommages, peut représenter un outil  de contestation des experts d’assurance pour que l’assuré puisse bénéficier des indemnités d’assurance qui lui sont dûes , etc.

 En cas de litige entre assuré et assurance, il s’agit d’un outil inébranlable  qui peut être utilisé par l’expert assuré pour relever les moindres fissures et anomalies du bâtiment.

Le scan 3D pour réduire les coûts de construction, de rénovation ou d’aménagement

La réalisation de plan précis réduit au maximum les surcoûts sur le chantier, et participe même à réduire le coût de la construction de manière réfléchie par l’innovation de la métrologie apportée par le scan 3D. Le moindre espace du bâtiment : hauteur, distance des murs, cloisons, fenêtres, sols, etc., tout est mesuré par le scanner 3D. Un scan bien fait ne nécessite pas les va-et-vient sur le chantier qui peut non seulement coûter cher en frais de déplacements, mais constituent un engagement important en matière de temps.

De même, grâce à l’avancée technologique actuelle, il est possible de faire une  visite virtuelle d’un bâtiment, d’obtenir les mesures nécessaires des recoins du bâtiment, et de mesurer les différentes pièces à partir de son propre bureau.  Ce qui permet non seulement de gagner du temps et d’économiser de l’argent, mais aussi de partager les résultats même à distance avec les collaborateurs pour une meilleure interaction et analyses.

Par ailleurs, le scan 3D  peut réduire considérablement le coût du désamiantage d’un bâtiment, en faisant ressortir de manière précise la surface à désamianter, et ce même les parties des sous-plafonds.

Une technologie qui allie prévention et praticité

Pour garantir un rendu qui répond à vos attentes, le scan 3D permet d’effectuer des simulations. Elles peuvent servir pour trouver le meilleur éclairage du bâtiment par exemple en prenant en compte différents paramètres comme l’intensité lumineuse, les jeux de couleurs, etc., ou encore pour trouver le meilleur aménagement d’un bâtiment, etc.

Avec un scan 3D, les matériaux à enlever et les points dangereux sont facilement localisables en matière de démolition. Ce qui constitue une anticipation importante pour toute mauvaise surprise, et participe à réduire les dépenses.

En outre, l’apparition des scanners en 3D portables permettent encore plus d’accessibilité à des endroits difficiles d’atteintes, et de les numériser pour un recueil des données.