Pour la 4ème année consécutive Roselyne Bachelot-Narquin a marqué son engagement en faveur du dépistage organisé du cancer du sein en lançant une vaste campagne de mobilisation. La campagne, orchestrée par l’INCa (institut national du cancer), repose sur une accroche émotionnelle « vous aussi mobilisez les femmes que vous aimez » et met en avant l’importance de faire circuler ce message.

Au-delà de cette dimension, une approche rationnelle a aussi été mise en œuvre avec un module internet qui identifie 14 freins et propose autant d’argumentaires adaptés pour convaincre. Une campagne radio relaiera ces messages.

La ministre a aussi annoncé l’ouverture du site internet dédié au Plan Cancer www.plan-cancer.gouv.fr, qui consacre un axe entier à la prévention et au dépistage et quatre mesures dédiées à l’amélioration des dépistages organisés.

Roselyne Bachelot-Narquin a souhaité souligner l’importance du partenariat établi ente les pouvoirs publics, les médecins et les associations, qui contribuent tous à faire progresser le taux de recours au dépistage organisé, situé actuellement à 53 %. Détecté à un stade précoce, le cancer du sein peut être guéri dans plus de 9 cas sur 10.