L’assurance de prêt immobilier est souvent exigée par les établissements financiers lors de la signature d’un contrat de crédit. Elle entre en jeu lorsque l’emprunteur ou sa famille n’aura pas la capacité de rembourser le prêt pour différentes raisons. En bref, elle prendra le relai. Mais quelles sont les conditions ?

Caractéristiques de l’assurance emprunteur

Même si elle n’est pas légalement obligatoire, l’assurance crédit est souvent un passage obligé pour obtenir un crédit. Il s’agit d’ailleurs d’un coût supplémentaire qui entrera en compte dans le calcul du TAEG. En cas d’impossibilité de payer les mensualités, c’est l’assureur qui entrera en jeu pour assurer le règlement d’une partie ou de la totalité des sommes restant dues. En somme, c’est lui qui remboursera les impayés à la place de l’emprunteur.

L’assurance emprunteur intervient lorsqu’un événement imprévu survient. Il s’agit d’une solution qu’il peut alors mobiliser si par malheur un coup dur arrive brusquement. Cette alternative protège également la banque : elle pourra récupérer la somme prêtée malgré l’imprévu.

Il existe plusieurs garanties qui peuvent être incluses dans une assurance emprunteur : l’assurance décès, la garantie invalidité, la garantie incapacité temporaire de travail et la garantie perte d’emploi. On tient à noter que la banque propose par défaut son assurance de groupe à ses clients. Toutefois, ce n’est pas forcément l’offre la plus avantageuse. Selon la loi Lagarde de 2010, le souscripteur a le droit de choisir par lui-même une assurance crédit individuelle : c’est la délégation d’assurance. La banque ne pourra pas refuser la demande si les prestations offertes sont équivalentes.

Bien choisir son assurance emprunteur

L’assurance de prêt peut représenter jusqu’à un tiers de la valeur totale d’un crédit. C’est donc un investissement non négligeable qui pourra faire gonfler le coût total du crédit. Pour bénéficier d’une couverture optimale au meilleur prix, il existe différents paramètres à vérifier. D’abord, listez les prestations comprises dans le tarif : décès, invalidité, etc. Attention ! Pensez à vous renseigner sur le taux d’invalidité afin d’éviter les mauvaises surprises. Par exemple, si vous avez signé un contrat d’assurance invalidité totale, avec un taux de 60%, vous ne pourrez pas profiter d’une prise en charge de la part du prestataire.

L’assurance perte d’emploi n’est pas nécessaire, mais elle vous protègera en cas de baisse de revenus. La garantie incapacité est par contre indispensable. Dans tous les cas, n’oubliez pas de consulter la fiche d’informations de ces garanties, car les conditions varient selon l’âge du souscripteur, du capital emprunté et sa situation personnelle.

Outre ces garanties, il faudrait aussi prendre en compte les exclusions. Par exemple, les faits dus aux erreurs du souscripteur peuvent les annuler. Les délais de carence et de franchise désignent la période à partir de la signature du contrat d assurance de prêt pendant laquelle la couverture est mise en suspens. Le délai peut aller jusqu’à 12 mois. Donc, restez vigilant. Enfin, soyez très attentif au taux d’assurance. L’idéal, c’est de faire une simulation en ligne pour avoir une idée sur le montant total à payer jusqu’à la fin du crédit. Si une offre vous intéresse, il est conseillé de négocier.

La souscription d’une assurance emprunteur

Rien qu’en France, les entreprises proposant une assurance emprunteur pullulent. Vous n’aurez donc aucun mal à trouver une offre adaptée à vos besoins rapidement. Pour trouver les meilleures adresses, faites-vous recommander par vos proches. Vos amis, votre famille ou vos collègues de travail pourront vous suggérer quelques enseignes offrant de bonnes garanties à bon prix. Dans le cas contraire, il ne faut pas hésiter à faire des recherches sur internet.

La souscription peut se faire directement auprès de l’entreprise de votre choix. Sur certaines plateformes, les démarches peuvent se faire entièrement en ligne. Mais avant de prendre un engagement, utilisez une calculette disponible sur le site d’un spécialiste en assurance emprunteur. Toutefois, les données émises sont généralement à titre indicatif. Il faudrait contacter le prestataire pour bénéficier d’un devis sur mesure. L’offre sera par la suite adaptée en fonction de votre situation. Si cela vous convient, confirmez avec un paiement sécurisé. La souscription est immédiate sur le web et les cotisations sont dans la plupart du temps mensuelles. Aussi, le montant est fixe jusqu’à l’échéance du crédit. Il faut cependant noter que certaines enseignes pratiquent une réévaluation annuelle.

Attention ! Lorsque le contrat est signé, il n’est plus possible de changer les clauses et la résiliation est interdite avant les 12 mois suivant la souscription.

Les éléments qui ont une influence sur le coût d’une assurance emprunteur

Chaque établissement est libre de fixer un Taux annuel effectif d’assurance ou taux d’assurance emprunteur qui va principalement prendre en compte plusieurs paramètres. Le profil de l’emprunteur est un élément essentiel. Si l’assuré présente un risque majeur, l’assureur peut refuser l’adhésion. Il peut s’agir d’une maladie grave, de la pratique d’un sport extrême et à risque…

Les risques liés au métier entrent également en considération. Par exemple, pour un pompier, le risque d’accident de travail et d’arrêt de travail est élevé. Ce qui peut gonfler le montant de la prime. Pour finir, les clauses du contrat d’une assurance emprunteur sont adaptées à l’âge de l’emprunteur. À partir de 55 ans, la plupart des compagnies refusent toute nouvelle adhésion.

La simulation est une étape importante dans la recherche d’un contrat d’assurance emprunteur. L’outil permet en effet d’avoir une première idée du montant à décaisser jusqu’à la fin du crédit. En bref, il vous donnera une estimation du coût de votre future assurance. Pour utiliser un simulateur, vous n’avez qu’à remplir les cases (formulaires) mises à votre disposition sur une page spécialisée. La réponse est quasi immédiate : vous connaitrez vos mensualités en quelques clics seulement. Ce qui vous permettra de gagner un temps précieux. Il ne sera plus nécessaire de vous déplacer pour connaitre le coût moyen de votre assurance.