Votre permis de conduire peut vous être retiré ou annulé pour de nombreuses raisons. Suite à cette suspension, vous souhaiteriez souscrire une nouvelle assurance moto apres supension de permis auprès d’un autre groupe assureur, étant donné que le vôtre décide de résilier votre contrat. Dans cette optique, il vous est alors conseillé de commencer par la réalisation d’un devis d’assurance moto afin de vous tenir au courant de l’offre qui vous convient ou plus précisément, la formule d’assurance qui correspond à votre situation. Cela vous permet par la suite de bien choisir votre assureur pour votre protection.

Pourquoi votre permis de conduire a-t-il été retiré ?

Il est d’abord essentiel d’avoir une idée sur les différentes causes qui peuvent entraîner le retrait ou l’annulation du permis de conduire. À ce propos, la rétention de votre permis de conduire de moto peut être due à plusieurs motifs à savoir l’alcoolémie, la prise des substances stupéfiantes comme le cannabis, la cocaïne, l’excès de vitesse, ainsi que les autres infractions du code de la route. En un lot, la suspension du permis résulte des divers actes portant atteinte à la circulation (les accidents, par exemple) ou à l’ordre public même. L’annulation directe du permis est quant à elle motivée par des délits graves. Dans tous les cas, la décision de retrait est prise par les forces de l’ordre ou le tribunal. Cette décision n’est bien sûr pas en votre faveur. Quoi qu’il en soit, l’assurance est toujours faisable après la rétention de permis. Sur ce, rendez-vous directement sur www.assurance-auto-stupefiant-alcoolemie-retrait-permis.com pour effectuer un devis et trouver par la suite le prix d’assurance moto apres supension de permis adapté à vos besoins.

Quelles sont les conséquences du retrait de permis ?

Quand vous êtes condamné d’un retrait de permis de moto, vous devez attendre un délai de 6 mois pour pouvoir le repasser et même un an si vous êtes récidiviste. Étant donné que votre permis a été confisqué, vous ne pouvez pas conduire, ce qui implique que votre assurance est éteinte pendant un délai déterminé. En l’occurrence, il vous est toujours favorable, voire obligatoire d’informer votre assureur de cette rétention afin d’envisager les meilleures solutions qui s’offrent à vous. N’oubliez pas que vous avez 15 jours pour lui envoyer une lettre recommandée en y joignant votre notification de suspension du permis, une photocopie de votre carte grise ainsi que la raison de la suspension. Au cas où vous ne parleriez pas à votre assureur, ce dernier pourrait procéder à la résiliation du contrat et vous poursuivre pour aggravation du risque. Il en serait de même si vous vous entêtiez de piloter votre deux roues. Autrement dit, vous auriez à payer une amende. Dans tous les cas, votre irresponsabilité sera punie. Pourtant, vous pouvez aussi, suite à ce retrait, demander une résiliation du contrat d’assurance.

Quelle possibilité pour vous en sortir ?

L’infraction au Code de la route se termine selon le cas par la rétention, l’annulation ou la suspension de votre permis de conduire. Nombreuses sont les assurances qui sont conscientes des difficultés que vivent les conducteurs de moto après le retrait de leur permis, si bien que des possibilités d’assurance sont offertes après cet incident. Plusieurs formules d’assurance sont proposées et il vous appartient alors d’en souscrire une qui vous conviendra le mieux. En effet, il existe actuellement de nombreuses compagnies d’assurances qui proposent des couvertures et des garanties pour tout type de moto sans permis de conduire. Dans le souci de souscrire à la meilleure offre d’assurance moto après l’annulation du permis, il est plus qu’important de bien connaître comment assurer votre bécane suite à une situation qui vous échappe.

Comment assurer sa moto après un retrait de permis de conduire ?

Avez-vous besoin de réassurer votre moto après le retrait de votre permis ? Peut-être que vous ne faites plus confiance à votre ancien assureur et vous voulez carrément en chercher un autre. Il vous est alors conseillé de commencer par choisir un assureur qui s’apprête à vous couvrir très facilement. Il y en a beaucoup qui sont spécialisés dans la protection des résiliés. Alors, ne tardez pas à trouver un prestataire en mesure de vous offrir une meilleure protection. Ensuite, avant de passer à la souscription du contrat, tâchez de procéder à la comparaison de toutes les offres en cherchant à obtenir des devis d’assurance. Nombreux sont ceux qui proposent de vous accorder une protection des dommages matériels et financiers. Les assurances pour alcoolémie et stupéfiants ne sont pas rares non plus. Bref, les devis d’assurance vous permettront de mettre le point sur les avantages offerts et aussi sur votre état financier. Alors, il vous reste à opter pour celle qui vous paraît convenable. Au cas où vous n’auriez trouvé aucune assurance satisfaisante, n’hésitez pas à vous adresser au Bureau Central de Tarification ou BCT. Dans ce sens, vous pouvez saisir cette instance dans les 15 jours qui suivent la notification du refus des assureurs afin qu’elle puisse intervenir à votre faveur auprès de votre assurance. Peu importe la cause et les motifs, sachez tout simplement qu’il est tout à fait possible d’assurer votre moto après un retrait ou une annulation du permis.