Vous êtes en situation d’interdit bancaire, et vous avez néanmoins absolument besoin d’acquérir un véhicule. Rien de vous empêche de souscrire à un crédit automobile, mais vous serez tenu de respecter certaines conditions bien précises. Tous les détails dans cet article.

Qu’est ce qu’une situation d’interdit bancaire ?

 Avant toute chose, sachez que vous pouvez vous rapprocher d’organismes de crédit ou d’assureurs, tel que la Maaf, le meilleur financement de crédit auto, pour souscrire un crédit automobile, même en situation d’interdit bancaire.

 Résumons-nous : qu’est ce précisément qu’une situation d’interdit bancaire ? Il s’agit d’une interdiction pure et dure d’émettre et de signer des chèques ; cette interdiction est réservée aux personnes dont il s’est avéré qu’elles ont signé un chèque sans provision.

Il est également interdit à a personne en situation d’interdit bancaire de signer des CESU (chèque emploi service universel).

Cette décision de placer une personne en interdit bancaire peut être prise par deux parties : le juge, ou la banque à laquelle est rattaché le compte sur lequel la personne a signé le chèque sans provision, après que l’établissement a effectué une tentative de régularisation.

Si la décision est prise par la banque, la personne concernée en est immédiatement informée par courrier.

Sont concernées par cette situation d’interdit bancaire

  • Les personnes qui ne peuvent pas proposer de situation de régularisation après avoir émis un chèque sans provision.
  • En cas d’émission de chèque sur un compte joint ou indivis, le cotitulaire du compte sera également placé en situation d’interdit bancaire, sauf si, à l’ouverture du compte, un responsable unique a été désigné en cas d’émission de chèque sans provision.

Les personnes en situation d’interdit bancaire sont inscrites au FCC (fichier central des chèques). Leur situation est communiquée à la totalité des établissements bancaires, et à la commission de surendettement.

Parfois la situation d’interdit bancaire peut même être plus pénalisante, et imposer une fermeture du compte en banque de la personne concernée.

Charge à la personne en interdit bancaire de trouver un autre établissement pour ouvrir un nouveau compte ; mais la Banque de France peut aussi intervenir pour imposer une ouverture de compte en cas de refus de la part du nouvel établissement bancaire.

L’établissement bancaire de la personne en situation d’interdit bancaire est également en droit d’interdire à son client l’accès à sa carte de crédit ; celui-ci doit alors demander une carte avec autorisation automatique.

La durée normale d’une situation d’interdit bancaire est de cinq ans ; l’interdiction peut cependant être levée avant ce délai, à condition de répondre à des conditions très exigeantes :

  • Tous les chèques sans provision émis par la personne en situation d’interdit bancaire doivent avoir été intégralement réglés, l’établissement concerné doit en avoir été informé par écrit.
  • La Banque de France doit être informée de la régularisation de la situation par les établissements concernés.

Une décision de justice peut s’opposer à la levée de l’interdiction.

Bon à savoir : il est possible de s’opposer à une situation d’interdit bancaire ; les démarches sont cependant relativement lourdes à mettre en place. Dans un premier temps, il faut s’adresser à son établissement bancaire et lui demander de rectifier les données ; puis si au bout de 48 heures la situation n’a pas évolué il faut s’adresser au FCC en se faisant aider d’un médiateur bancaire.

Quelles démarches mettre en place pour souscrire à un crédit automobile ?

 Vous êtes dans une situation financière très difficile et vous êtes actuellement fiché à la Banque de France et en situation d’interdit bancaire.

Pour sortir de cet engrenage, vous avez besoin de trouver un travail, et donc d’acheter une voiture. Or, les banques sont frileuses à l’ouverture de crédit automobile pour les personnes dans votre situation. Cercle vicieux ? Pas nécessairement, si vous mettez en place les bonnes techniques.

En théorie, rien ne vous empêche de souscrire à un emprunt ou d’obtenir un crédit automobile si vous êtes en situation d’interdit bancaire.

Vous pouvez trouver une voiture neuve en bon état pour 7000€ en moyenne.

Une somme pour laquelle vous pourrez trouver un crédit automobile par exemple en mettant une garantie sur votre habitation si vous êtes propriétaire. Une hypothèque peut être une solution à considérer, et vous donnera un gage de crédibilité pour souscrire à un crédit automobile.

Vous pouvez également chercher une solution avec le concessionnaire directement, certains sont prêts à faire confiance et à vous accompagner pour que vous souscriviez à un crédit automobile chez eux. Dans ce cas, les clauses du crédit automobile doivent bien évidement être expressément indiquées par écrit.