Assurer sa voiture est une obligation qui incombe à tout citoyen. Cela permet d’assurer une aide non seulement aux conducteurs, mais aussi à toute autre personne susceptible d’être blessée. Pour assurer sa voiture, il faut nécessairement entreprendre des démarches administratives et il faut normalement disposer d’un permis de conduire à cet effet. Si pour une raison ou une autre vous êtes sans permis, la tâche devient beaucoup moins mois simple, mais heureusement, pas impossible. Il existe en effet des procédures pouvant vous permettre d’assurer votre voiture en attendant d’avoir un nouveau permis. Découvrez-les ici.

Assurez votre voiture grâce à un tiers

Assurer sa voiture sans un permis n’est pas chose impossible. En effet, l’assurance voiture sans permis est possible en mettant une carte grise au nom d’un tiers qui possède déjà un permis. Ce dernier assurera la voiture en son nom. Dans ce cas, il faut toujours prévenir son assureur, car il a le droit de refuser de vous couvrir.

Une fois cette étape achevée, vous devez à présent déterminer le contrat d’assurance adéquat pour votre situation. Il faut être vigilant quant au choix de l’assurance. Celle-ci doit correspondre au profil du tiers qui sera titulaire du contrat d’assurance. Il faut également noter que seul le titulaire du contrat d’assurance pourra conduire le véhicule assuré.

Choisissez la bonne assurance

Si votre voiture ne doit pas quitter le garage jusqu’à l’obtention de votre permis, un contrat au tiers devrait faire l’affaire. Toutefois, si vous souhaitez prendre souvent le volant, il faut une formule beaucoup plus couvrante comme l’assurance tout risque.

L’assurance au tiers

Il s’agit d’un contrat d’assurance voiture sans permis auquel le propriétaire d’une voiture doit souscrire avant de commencer à circuler. L’assurance au tiers permet de réparer des préjudices que le véhicule pourrait causer à des tiers. Toutefois, elle ne permet pas d’indemniser le conducteur contre les dommages dont il pourrait être victime. En revanche, les passagers de la voiture en question seront couverts et indemnisés.

Aussi, si le véhicule est volé et retrouvé endommagé, il n’y aura pas de prise en charge de la part de cette assurance. Il en est de même en cas de vandalisme, d’incendie, de bris de glace ou encore de catastrophe. Dans ce cas, pour ajouter des garanties supplémentaires à l’assurance au tiers, il est recommandé d’opter pour l’assurance au tiers plus.

De plus, cette assurance pour voiture sans permis peut être demandée par les propriétaires de véhicules mis en circulation depuis plus de dix ans et ayant une faible valeur. En effet, la valeur d’une voiture diminue considérablement avec le temps. Dans un tel cas de figure, il est inutile de souscrire une autre assurance. L’assurance au tiers est donc la meilleure option.

Les jeunes conducteurs ainsi que les automobilistes malussés ou résiliés peuvent également souscrire une assurance au tiers. Cela leur permet de réduire la dépense lorsque la prime d’assurance est trop élevée.

L’assurance tout risque

L’assurance tout risque fait partie des assurances voiture sans permis les plus complètes. Elle est tout indiquée pour une protection optimale de votre voiture. Si vous avez une voiture neuve ou récente, l’assurance tout risque est ce qui est le mieux indiqué pour vous. Il en est de même si votre voiture est à la pointe de la technologie.

Outre la responsabilité civile, l’assurance tout risque offre une garantie contre les dommages corporels et les dégâts matériels qui pourraient être infligés à la voiture.

La première est caractérisée par une indemnisation en cas d’accident même si la responsabilité incombe au conducteur. Il faut noter qu’en cas de dommages corporels :

● le conducteur est indemnisé même s’il est déclaré responsable de l’accident ;

● le conducteur est indemnisé s’il s’accidente tout seul ou lorsqu’aucune preuve ne prouve le contraire ;

● et enfin, le conducteur est indemnisé même s’il percute un animal sauvage ou domestique.

Cette garantie indemnise la perte de revenus suite à un arrêt de travail, les frais médicaux, les frais d’hospitalisation ainsi que les frais d’intervention chirurgicale. L’indemnité peut être attribuée de manière forfaitaire ou indemnitaire.

En ce qui concerne la garantie matérielle, il s’agit essentiellement de :

● la garantie dommages collision ;

● la garantie dommages tous risque ;

● la garantie vol ;

● la garantie bris de glace ;

● et la garantie incendie.

Outre ces deux garanties, il y a la garantie de services encore appelée garantie juridique qui est très utile en cas de recours à un avocat. En effet, elle vous rembourse les frais de protection juridique et pénale ainsi que les frais de procès.

Si l’assurance tout risque est très complète, elle est aussi naturellement très chère. Il convient d’utiliser les outils adéquats dans le but de comparer les meilleures offres afin d’en choisir une qui vous convient.

Trouvez la bonne couverture

Une fois que vous avez déterminé l’assurance pour voiture sans permis qu’il vous faut, il faut nécessairement avoir recours à un assureur pour la suite du processus. C’est la partie la plus complexe, car il est difficile de trouver un assureur qui accepte d’accorder une couverture optimale à un prix idéal dans votre situation.

Il vous revient donc de dénicher des devis intéressants grâce à un comparateur en ligne. Il en existe plusieurs qui offrent des performances de qualité. Avec cet outil, vous trouverez en quelques minutes les meilleures offres correspondant non seulement à vos besoins, mais aussi à votre situation financière. Vous n’avez qu’à remplir un formulaire avec les informations requises à cet effet.

Comment s’y prendre en cas de plusieurs conducteurs ?

Pour assurer votre voiture pour plusieurs conducteurs, votre contrat ne doit pas comporter de clause de conduite exclusive. Vous devez ensuite désigner les personnes qui seront amenées à conduire votre véhicule. Il s’agira d’un conducteur principal, d’un ou plusieurs conducteurs secondaires et optionnellement de conducteurs occasionnels. Ces derniers ne figurent pas sur le contrat et vous pourrez ainsi les utiliser exceptionnellement.

Pour éviter que votre assureur vous accuse de tentative de fraude à l’assurance, le conducteur principal doit conduire la voiture plus que les autres conducteurs.

Même sans permis, il est donc bien possible d’assurer sa voiture. Il vous suffit de vous trouver vers les assurances spéciales et de vous assurer de choisir la bonne assurance et la bonne couverture.