Devant les hausses des primes des assurances auto et habitation, il serait tentant de s’orienter vers une assurance « au rabais » qui ne prend pas en charge les sinistres dans des bonnes conditions et qui ne permet pas de rouler en toute sécurité. Or, il est indispensable de pouvoir anticiper un sinistre sereinement sans pour autant débourser des fortunes. Focus sur les techniques pour trouver une assurance auto pas chère.

Bien choisir sa formule

Assurance auto pas chèreVous le savez peut-être, il existe chez tous les assureurs au minimum deux formules, qui peuvent dans un premier temps vous aider à vous orienter vers une assurance qui vous convient : l’assurance au tiers et l’assurance tous risques.

Certains assureurs comme la MAAF proposent des formules intermédiaires qui peuvent également s’adapter à votre profil : l’assurance tiers éco et l’assurance tous risques éco peuvent s’avérer des options intéressantes.

L’assurance au tiers, ou assurance responsabilité civile, est une assurance minimum obligatoire pour tous les conducteurs.

 Elle permet à la personne qui a subi le dommage d’être indemnisé si vous êtes à l’origine d’un sinistre ou d’un accident.

Cette assurance auto pas chère mais bien utile est légalement obligatoire : si vous n’êtes pas en mesure de présenter le justificatif de votre assurance, vous vous exposez à des amendes d’un montant très élevé, et à un retrait de permis.

Par ailleurs, vous serez tenu de prendre en charge la totalité des dommages subis par votre victime en cas de sinistre.

Que vous soyez jeune conducteur ou que vous preniez régulièrement la route depuis de nombreuses années, cette assurance vous assure de rouler sereinement et dans de bonnes conditions.

L’assurance tous risques est une option plus complète, qui peut être un bon calcul ; en effet si vous provoquez un accident, si vous n’avez souscrit qu’à l’assurance au tiers, les dégâts subis par votre véhicule et les dégâts corporels que vous ou vos passagers ont subis ne seront pas pris en charge par votre assureur. Vous pouvez donc vous retrouver rapidement face à des dépenses très lourdes à gérer et le différentiel entre l’assurance au tiers et l’assurance tous risques sera rapidement épongé.

En effet, l’assurance tous risques est la formule qui garantit le mieux les conducteurs, les véhicules et les passagers, que l’assuré soit responsable du sinistre ou qu’il en soit la victime.

A titre informatif, en 2018, pour une souscription d’un an, le prix moyen d’une assurance au tiers était de 447€ et celui d’une assurance tous risques était de 850€.

Attention, le choix de votre formule est plus ou moins intéressant en fonction de l’état de votre véhicule : s’il s’agit d’un véhicule acheté il y a un certain temps, et qu’il n’est plus en très bon état, l’assurance tous risques risque de vous coûter plus cher que la prise en charge des dommages (s’il s’agit de dégâts mineurs, bien sûr). Sachez également que si votre véhicule accuse un certain âge, un bon nombre d’assureurs feront vérifier son état dans un de leurs garages agréés, afin d’étudier s’il est opportun pour eux de l’assurer en assurance tous risques.

Pour trouver une assurance auto pas chère mais qui correspond à votre profil et à celui de votre véhicule, le plus sage est encore de réaliser un devis et de vous laisser guider ; sur le site de votre assureur, vous aurez la possibilité de répondre à quelques question, grâce auxquelles vous recevrez par mail une indication précise du montant d’assurance qui vous sera demandé.

Quelques astuces pour une assurance auto pas chère

Jeune conducteur, votre budget est réduit mais vous souhaitez prendre la route sereinement, et cotiser à une assurance auto pas chère tout en étant sûr de ne pas être trop financièrement impacté en cas de sinistre ?

Voici quelques astuces qui peuvent vous être bien utiles :

·         Assurez votre voiture au kilomètre, si vous ne conduisez pas beaucoup. Cette formule évolutive vous permet de payer votre cotisation en proportion de la distance parcourue en une année. Dans le cadre de la formule « pay as you drive », vous installez dans votre véhicule un boîtier GPS (dont la pose est payante ou gratuite en fonction des assureurs), qui indiquera précisément le nombre de GPS parcourus, et vous payez une prime d’assurance au pro-rata. Pour les petits conducteurs, cette formule permet de souscrire à une assurance auto pas chère tout en roulant en toute sécurité.

·         Etudiez les différents modèles de franchise et choisissez celui qui vous semble le plus en cohérence avec votre style de conduite. Saviez-vous qu’il existe six types de franchise en assurance auto ? Quelle que soit la formule que vous aurez choisie, essayez de négocier une franchise à la hausse ; en effet plus le montant de votre franchise sera haut, plus votre prime pourra être négociée à la baisse et vous pourrez ainsi souscrire à une assurance auto pas chère. Attention cependant, la franchise correspond à la somme qui sera déduite du remboursement de votre assureur en cas de sinistre ; si vous faites ce calcul, jouez l’extrême prudence sur la route, car la facture sera beaucoup plus salée en cas de sinistre.

·         Pensez à régler votre assurance en temps et en heure, voire à demander le prélèvement automatique si vous êtes de nature étourdie. En effet, les primes d’assurance auto sont très significativement impactées en cas de défaut de paiement, et il serait dommage d’avoir calculé une assurance auto pas chère pour devoir payer une forte amende en parallèle.

·         Avant même de passer le permis, anticipez ! Sachez que la conduite accompagnée ou supervisée met en confiance les assureurs et vous permettra de négocier une assurance auto pas chère : vous êtes en effet considéré comme un profil moins « à risque » que les jeunes titulaires du permis.